Sept départements retiennent Rouge Vif territoires pour leur schéma d’accessibilité aux services à la population !

Rouge Vif territoires va réaliser un diagnostic territorial de l’offre et de la demande en services dans les départements de la Mayenne et de la Manche et animera des temps de concertation afin de définir une stratégie et des actions en faveur d’une amélioration de l’accessibilité aux services pour la population. Après les Côtes d’Armor, l’Ariège, la Gironde, l’Aisne et la Côte d’Or, ce sont respectivement le sixième et le septième schéma départemental d’amélioration de l’accessibilité aux services que remporte Rouge Vif territoires en 2015/2016.

Définir un programme d’actions

Les schémas départementaux d’accessibilité aux services définissent un programme d’actions pour une durée de six ans destiné à renforcer l’offre de services dans les zones présentant un déficit. Les schémas sont co-pilotés par les Conseils départementaux et les Préfectures en association avec les collectivités locales et les opérateurs de services et en consultant la population.

Les schémas de services comprennent un diagnostic qui permet de définir les besoins des populations, qualifier le niveau d’accessibilité de l’offre de services et identifier les territoires à enjeux afin de tendre vers une meilleure accessibilité aux services et de mettre en œuvre des actions adaptées.

Ces missions permettent également de mener les réflexions nécessaires à la création et au déploiement des 1 000 maisons de services au public prévu d’ici 2017 au niveau national. L’objectif de ces maisons de services au public est de réunir dans un même lieu un bouquet de services publics dans les territoires les moins bien desservis.

Un enjeu majeur pour Rouge Vif territoires

Depuis plus de 20 ans, Rouge Vif territoires propose une expertise pour le développement territorial à l’échelle nationale, régionale ou locale. Pour Rouge Vif territoires, l’organisation territoriale de l’offre de services est un enjeu majeur de cohésion sociale, d’attractivité et d’aménagement des territoires : elle contribue dans les zones rurales au maintien des populations et à celui des fonctions essentielles (services publics, commerces de proximité) et garantie l’organisation d’un maillage territorial pertinent. Dans un contexte de mutations de la demande en services (vieillissement de la population, crises économiques, etc.) et de l’organisation de l’offre (logique de mutualisation, développement des usages du numérique, etc.), les schémas de services doivent accompagner la nécessité de repenser les politiques territoriales en faveur de l’amélioration de l’accessibilité aux services.